A propos

Dis moi Louis, est ce que tu peux nous raconter un peu ta vie et comment tu en es arrivé jusque là ?

Avec plaisir ! Pour commencer, je suis né dans le Pas de Calais, à Saint Pol sur Ternoise.  A l’âge de 6 ans, j’intègre l’école de musique de cette même ville pour y faire 2 années de solfège et à 8 ans, je commence la trompette et le piano.

Moi à propos

A 11ans je passe le concours d’entrée au conservatoire de musique de Nantes où je suis accepté en trompette et j’intègre le lycée Clémenceau.  C’est alors qu’à 18 ans, j’obtiens ma médaille d’or de trompette et je commence à donner des cours dans des écoles de musique et m’occuper d’ensembles de jazz et de salsa. Dans cette même année, je passe le concours d’entrée au conservatoire d’Aubervilliers – La Courneuve,  où j’obtiens 2 ans après ma médaille d’or de trompette et mon diplôme d’étude musical.

A 20 ans, je commence à me poser de sérieuses questions sur la nature humaine et le pourquoi de notre présence sur terre ! Je décide d’arrêter mes études musicales, de quitter Paris et d’entreprendre des démarches dans le développement personnel. Pour gagner ma vie, je continue d’être professeur de trompette et je deviens directeur d’une école de musique pendant 3 ans. A 23ans, je deviens chef d’orchestre d’une harmonie de 45 musiciens. Une épopée qui durera 9ans.

A côté de cela, je sens que les écoles de musique ne me conviennent plus et je n’ai que très peu de temps pour m’occuper de moi ! Alors à 24 ans, je passe le concours de musique pour rentrer en tant que trompettiste  professionnel dans l’armée de terre, basé à Nantes. Je suis pris et l’année d’après je suis muté à Poitiers où je deviens chef de musique adjoint. J’en profite pour créer le big-band  de la 9ème Brigade Légère Blindée de Marine. S’en suivra une 2ème mutation en 2011, dans l’armée du génie à Angers, où je prendrai la tête de l’orchestre pendant 1 an.